Domotique

Ah… la domotique.

Un vaste sujet ! D’abord, comment la définir ? Allez, Google est mon ami, Wikipedia aussi, voici une « petite » définition tirée de l’encyclopédie en ligne :

La domotique est l’ensemble des techniques de l’électronique, de physique du bâtiment, d’automatisme, de l’informatique et des télécommunications utilisées dans les bâtiments, plus ou moins « interopérables » et permettant de centraliser le contrôle des différents systèmes et sous-systèmes de la maison et de l’entreprise (chauffage, volets roulants, porte de garage, portail d’entrée, prises électriques, etc.). La domotique vise à apporter des solutions techniques pour répondre aux besoins de confort (gestion d’énergie, optimisation de l’éclairage et du chauffage), de sécurité (alarme) et de communication (commandes à distance, signaux visuels ou sonores, etc.) que l’on peut retrouver dans les maisons, les hôtels, les lieux publics, etc.

Bon… on va résumer :

  • Les techniques : de l’électronique, de la « physique du bâtiment » (??), de l’informatique et des télécoms.
  • les 3 thèmes adressés par la domotique : le confort, la sécurité et les communications.

J’ajouterais presque un dernier point, même si a priori, on peut le relier à la notion de confort : la gestion de l’énergie (ou l’économie…) ; on y reviendra au cours des articles…

J’ai décidé de lancer cette nouvelle rubrique sur le site, non pas (seulement) parce que ce blog manque de matière et d’activité, mais aussi et surtout, histoire de remplir mes objectifs : la fiche pense-bête et le partage d’information.

En tant que particulier, on verra souvent la domotique sur le plan du confort : gestion des éclairages à distance, voire du chauffage. Le Geek verra en plus la possibilité de piloter son matériel multimédia de manière fun, voire de parler avec son système domotique (« Jarvis … ? »).

Abordons un peu les 3 axes de la domotique, histoire de savoir de quoi on va parler les prochains temps…

Confort

Un canapé douillet ? un lit qui se fait tout seul ? naaan… Le confort, c’est la facilité, l’automatisme…

Les deux éléments qui nous viennent en premier à l’esprit, sont les éclairages, et le chauffage.

L’idée première du Geek est de piloter ses éclairages depuis son téléphone, sa tablette, … (quoi … ? oui, j’assume !!). Mais cette idée peut être généralisée : quid d’une combinaison des différents éclairages d’une zone (salon, séjour), qu’on choisirait de configurer en fonction des moments de la journée, de la soirée, ou en fonction des activités : Dans le salon / séjour, imaginons des plafonniers à intensité variable, une lampe sur pied à côté du canapé, et un petit spot d’ambiance à côté de la cheminée…

En journée, tout est éteint, d’abord, personne n’est à la maison

Le soir, au moment du dîner, on a besoin d’avoir un éclairage sans faille : les lampes d’ambiance sont éteintes, le plafonnier à 100%…

Vous recevez des amis : lumière pas trop puissante dans la pièce (plafonnier à 50%), par contre, toutes les lumières d’ambiance allumée.

Enfin, soirée télé : plafonnier à 10%, et la lampe d’ambiance à côté de la télé, allumée, histoire d’avoir une petite lumière sympa.

Voilà ! tout bête… mais c’est du confort pur et dur, mon bon monsieur !!

Un autre exemple ? le chauffage…

Le schéma classique d’automatisation de la gestion des chauffages consiste à ne chauffer réellement que quand on en a besoin : pendant les périodes de présence à la maison uniquement. Et encore, pas toute la nuit.

Sécurité

La section « sécurité » est un peu compliquée à gérer de manière autonome en tant que particulier.

Communications

Les communications… téléphonie, internet, « portier » vidéo… tout ça.

Là, deux types de solution existent :

  1. Les solutions clé en main : vous faites appel à un professionnel, il vous « domotise » votre maison, en partie ou en totalité. Confort, sécurité, tout ça, tout ça… et la facture fait mal : de souvenir, on tourne autour des 100 euros le mètre carré (faudrait que je retrouve ma source, là-dessus…)
  2. Les solutions « maison » : des kits plus ou moins complets, disponibles dans les GSB ou sur des sites spécialisés. Là encore, deux catégories :
    1. le kit avec contrôleur tout fait, prêt à l’emploi, et un jeu (extensible) de commandes pilotées par ce contrôleur. Des exemples  ? HomeSeer, eeDomus, Zibase, Zipabox, etc… assez rapide à mettre en oeuvre pour peu qu’on sache un chouilla bidouiller.
    2. ce que j’appellerai, en tant que geek qui se respecte, la « Custom Config » : Un contrôleur choisi sur mesure, des modules en fonction des besoins, qu’on fera évoluer au fil du temps, du budget, et de l’évolution des envies.

Dans cette rubrique, c’est cette dernière option qui sera retenue : la « solution maison – custom config » : c’est ce que j’ai retenu dans mon cas. Comme le système est en cours d’évolution, l’avenir dira si j’ai fait le bon choix, en termes d’efficacité, confort, évolutivité, et budget.

Dans un prochain post, je vous présenterai les briques de la solution que j’ai retenue : économique, évolutive, modulaire et multi-canal.

Stay Tuned !

GD Star Rating
loading...

2 Comments

Les commentaires sont fermés.